Publié le 10/11/2020 · Par charles · CSE / CE

Comment le digital aide les CSE pendant la crise ?

La crise sanitaire à laquelle nous faisons face a mis en lumière la nécessité de la transformation numérique pour toutes les organisations, y compris pour les CSE. Mais quelle que soit la situation de crise (sanitaire, économique, restructuration d’entreprise), les atouts apportés par le digital sont nombreux.

Tour d’horizon des avantages apportés par le digital aux CSE en temps de crise.


1. Une transformation des missions du CSE en situation de crise

 

A. Une nouvelle instance indispensable🔒

 

Le CSE (Comité Social et Économique) est une nouvelle organisation, mise en place par les ordonnances dites “ordonnances Macron”.

L’étendue de ses attributions dépend de la masse salariale :
– dans les entreprises de 11 à 49 salariés, le CSE se substitue aux délégués du personnel.
– lorsque l’effectif de l’entreprise dépasse 50 salariés, le CSE reprend les prérogatives des anciennes instances représentatives du personnel : les délégués du personnel, le comité d’entreprise (CE) et le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). De plus, les organisations syndicales de l’entreprise peuvent désigner un représentant syndical au CSE, qui dispose d’une voix consultative.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, le CSE a pour rôle de communiquer à l’employeur les réclamations, individuelles ou collectives, des salariés, relatives notamment aux salaires ou à l’application du droit du travail au sein de l’entreprise.

 

 

B. Une digitalisation des missions en situation de crise 📱

 

Pour surmonter une crise, il est indispensable de s’adapter et de se réinventer. Aujourd’hui, il s’agit notamment pour les membres élus du CSE de s’adapter à une évolution de leurs missions.

Notamment, les élus du comité étant garants de la prévention des risques et du respect de la santé au travail pour les salariés, ils doivent assurer un accompagnement des salariés qui ont continué à télétravailler de manière régulière. En effet, de nouveaux risques professionnels ont vu le jour avec cette nouvelle forme de travail, notamment des risques psychosociaux liés au manque de relations sociales.

De plus, les consultations et les réunions ordinaires des élus du personnel restent obligatoires, bien qu’elles nécessitent un peu d’adaptation. En principe, les réunions du CSE peuvent se tenir par visioconférence en cas d’accord collectif, ou à défaut doivent se limiter au nombre de 3 par an. Mais dans cette situation de crise sanitaire, le recours aux consultations et réunions par visioconférence est fortement encouragé.

 

2. Des outils pour faciliter la digitalisation des CSE

 

A. Des solutions dématérialisées pour continuer de motiver ses salariés pendant la crise 💵

 

Les situations de crise sont génératrices de stress et impactent toujours négativement la motivation et l’enthousiasme des salariés.

Le rôle social et culturel du CSE devient alors essentiel.

Pour encourager, mobiliser et remercier les salariés, le chèque cadeau n’a pas son pareil. D’autant plus que le digital apporte des arguments de poids : la distribution de chèques cadeaux dématérialisés permet d’éviter les innombrables contacts liés à la livraison, puis à la distribution en main propre. Vous pouvez simplement créditer le compte de vos bénéficiaires en quelques clics via leur adresse mail, et ils reçoivent leur dotation directement sur leur smartphone ou leur ordinateur.

Tout le monde y gagne : des salariés motivés et récompensés sont bien plus efficaces dans leur travail.

 

Nouveau call-to-action

 

B. Assurer une communication digitale efficace pour rassembler les salariés 💬

 

Dans toute gestion de crise, la communication et la transparence sont cruciales.

Il faut donc que les salariés aient accès à des informations de source sûre, ainsi qu’aux actualités sur la situation.

C’est pourquoi les outils de communication digitale sont aujourd’hui indispensables.

Pour le CSE, avoir un site internet dédié permet de simplifier la communication aux salariés : toutes les informations sont centralisées et ils peuvent y avoir accès d’où qu’ils soient.

Sur votre site de communication, veillez à mettre à jour régulièrement les contenus et à adapter le ton à la situation de crise à laquelle vous faites face. Notamment, pensez à rassurer les salariés quant à la continuité de l’activité et aux actions mises en place pour répondre à la crise.

Vous n’avez pas encore de site web pour votre CSE? Sachez qu’il est possible d’en créer un rapidement et facilement grâce à des plateformes spécialisées : découvrir Wedoosite.

 

En plus du site de communication, pour gérer au mieux l’organisation du dialogue, le CSE peut utiliser l’intranet de l’entreprise en cas d’accord collectif en ce sens. Dans ce cas, il lui est possible de partager des documents et des fichiers avec les salariés, tels que les procès-verbaux des réunions, de discuter via un chat, etc.

 

C. Du télétravail efficace grâce à des outils de collaboration numérique 👔

 

En situation de crise, les membres élus du CSE gardent leurs prérogatives en matière de santé et de sécurité. Leurs missions consistent à aider l’employeur à mettre en place des conditions de travail optimales.

Notamment, étant donné la mise en place massive et certainement durable du télétravail, le CSE peut conseiller l’employeur sur la mise en place d’un dispositif pour faciliter le travail à distance.

De nombreuses solutions digitales existent pour faciliter le déploiement du travail collaboratif. Ces solutions améliorent le travail de tous les salariés, qu’il soient concernés ou non par le télétravail.

Le premier outil à mettre en place est l’agenda partagé, qui permet de s’assurer que la répartition du travail entre salariés est équilibrée. Ensuite, vous pouvez penser à des outils de centralisations des informations, ainsi qu’à des messageries instantanées pour faciliter les échanges entre collaborateurs.

 

3. Le mot de la fin : une situation exceptionnelle mais une transformation durable

 

Les crises sont très souvent génératrices de changements durables dans les sociétés et les organisations. Dans le cas de la crise du Covid-19, la transformation principale est l’adoption massive du télétravail par les travailleurs français.

“Comment les Français se sont adaptés au télétravail :
73 % de ceux qui œuvrent désormais depuis leur domicile souhaitent continuer après la crise, de manière régulière ou ponctuelle.”
https://www.lefigaro.fr

La digitalisation des entreprises et des CSE semble donc faite pour durer, d’où l’importance d’intégrer et d’utiliser au mieux les atouts que leur apporte le digital.

 

Nouveau call-to-action

Les points à retenir :

– les missions des CSE évoluent avec la mise en place massive du télétravail : les comités doivent à présent veiller sur ces nouvelles conditions de travail et réfléchir à la mise en place d’outils numériques pour faciliter le travail à distance.

– le digital aide les CSE à donner accès à tous les salariés aux informations qu’ils communiquent : les élus peuvent élaborer un site de communication pour partager des actualités, notamment concernant le maintien de l’activité en situation de crise.

– le chèque cadeau dématérialisé permet de récompenser et de motiver les salariés, tout en permettant une distribution simplifiée, rapide et à distance.

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter