Publié 23 Sep 2019 · Par charles · Incentive

Pourquoi et comment mettre en place un programme de cooptation efficace ?

Vous connaissez surement le principe du parrainage sur des sites souhaitant acquérir de nouveaux clients : prenons pour exemple Spotify, qui offre une récompense pour le parrain et le filleul lors de la souscription d’un nouveau membre suite à l’invitation d’un client existant.

Sachez que cette technique de parrainage est aussi utilisée en entreprise, grâce à vos employés, pour des objectifs de recrutement.

 

1. La cooptation : qu’est-ce que c’est ?

 

Le parrainage interne, la cooptation ou le recrutement participatif ont la même signification : il s’agit de récompenser ses employés qui ont recommandé des personnes de leur réseau embauchées par la suite. Il s’agit de faciliter et d’améliorer les techniques de recrutement, grâce à la recommandation.

Cette méthode permet à vos employés d’utiliser leurs réseaux personnels et professionnels pour recommander des candidats. Les acteurs du parrainage sont :
– les coopteurs qui sont les parrains ;
– les cooptés qui sont les filleuls ;
– l’équipe RH ou le manager qui met en place l’opération.

À noter : le parrainage interne est différent du pistonnage : parrainer ne signifie pas faire embaucher une personne de son entourage, mais seulement proposer sa candidature et simplifier le processus de présélection des candidats. Les filleuls vont devoir passer le processus de recrutement de la même manière que tout autre candidat.

 

2. Pourquoi développer un programme de cooptation ?

 

Le programme de parrainage peut être mis en place pour répondre à différents besoins au sein de votre entreprise.

 

A – Répondre à une urgence de recrutement

Dans certains secteurs d’activités ou pour des postes précis, recruter peut être une tâche longue, fastidieuse et peut nuire à vos objectifs de croissance. Vous pouvez avoir besoin d’augmenter votre effectif rapidement, en cas de hausses saisonnières de votre activité par exemple.

La cooptation interne va permettre d’accélérer ce processus en simplifiant l’étape de présélection des candidats. Vos employés connaissent forcément des personnes susceptibles d’être intéressées par une offre d’emploi, notamment dans leur domaine d’activité.

Exemple : les développeurs sont des profils très recherchés avec la forte digitalisation des entreprises, leur recrutement est par conséquent très compétitif. Pourquoi ne pas motiver vos propres équipes de développeurs à vous aider dans cette mission avec à la clé une récompense ? Ce procédé de motivation interne peut fluidifier votre recrutement et vous permettre de trouver le candidat idéal.

 

B – Baisser les coûts de recrutement

En plus de dynamiser la fréquence de recrutement, le parrainage peut vous permettre de faire des économies. En effet, cela peut vous permettre d’optimiser votre processus de recrutement en facilitant l’étape de présélection des candidats, celle-ci étant très chronophage.

La cooptation à certes un coût, mais c’est un investissement rentable quand on le compare aux dépenses nécessaires pour attirer les candidats (les plateformes payantes ou la page recrutement sur Linkedin). Le parrainage vous apporte des candidats plus qualifiés et plus à même de correspondre au profil recherché, avec des coûts de recrutement moins élevés.

Si vous avez une bonne stratégie de parrainage, la gratification versée pour l’aboutissement de la cooptation sera toujours moins importante que les coûts économisés.

 

C – Développer une culture d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, il est dans votre intérêt d’établir et de développer une culture d’entreprise. L’implication de vos employés va engendrer un sentiment d’appartenance bénéfique à l’image que renvoie votre société. Vos employés vont devenir vos premiers ambassadeurs et vont promouvoir votre entreprise naturellement.

La cooptation peut être un levier d’implication pertinent pour vos salariés et efficace pour votre recrutement. Vos collaborateurs vont chercher à toucher la gratification du parrainage en proposant des candidats qui leur semblent les mieux qualifiés pour les postes concernés.

La gratification pour le parrainage interne n’a lieu que si la personne est embauchée. Vos salariés ne vont donc pas vouloir proposer n’importe quelle personne de leur réseau.

 

3. Comment mettre en place une stratégie de cooptation qui fonctionne ?

 

A – Bien communiquer avec vos employés

La communication est la base de la cooptation : d’une part entre le parrain et le filleul, et d’autre part entre la direction, l’équipe RH et les employés.

Afin de créer de la motivation, il faut mettre en place un programme de parrainage clair avec des objectifs compris par tous. Le montant de la gratification doit être attractif et peut varier en fonction de la complexité à trouver un profil ou en fonction du type de poste : CDI, CDD ou stage.

Pour que le parrainage interne fonctionne, il faut faire un suivi des recommandations aux salariés pour montrer que leur implication a un impact sur le recrutement au sein de l’entreprise.

 

B – Bien choisir la gratification

 

La prime

La gratification pour la cooptation peut prendre la forme de primes. Vous pouvez choisir plusieurs barèmes :
une prime fixe : vous versez le même montant quelque soit le poste ou le profil recherché (en cas d’embauche après une recommandation).

une prime variable : vous fixez un barème en fonction du statut du poste (CDD/CDI/stagiaire) ou du domaine recherché (développeur, RH, marketing etc.). Vous pouvez bien évidemment adapter le montant du versement à vos objectifs de recrutement.

Ces primes peuvent aller de 500€, pour un stagiaire, à 3 000€ pour des postes d’experts. Il est courant que dans le monde de la Tech la prime soit d’au minimum 1 500€, contre une somme aux alentours des 1 000€ pour la majorité des profils en CDI.

 

Les cadeaux et titres cadeaux

Vous pouvez choisir de verser à vos salariés un coffret cadeau ou des titres cadeaux : chèques cadeaux ou cartes cadeaux. Ces gratifications peuvent être en adéquation avec votre vision et/ou avec votre activité.

Contrairement aux événements URSSAF ou lors d’opérations de stimulation externe, le versement de chèques cadeaux pour la cooptation ne bénéficie pas d’exonération de contributions et de cotisations sociales. Le cadre fiscal sera le même que pour les primes.

vous pouvez bénéficier d’exonérations de charges sociales lors de versements de chèques cadeaux pour les événements URSSAF à hauteur de 169€ par employé par événement (5% du plafond mensuel de la sécurité sociale) et pour des versements lors d’opérations de stimulation externe. URSSAF

Les points à retenir :

– Le parrainage interne ou la cooptation est une technique de recrutement qui permet à vos employés de recommander des personnes de leur réseau et de toucher une gratification en cas d’embauche.

– La cooptation est une stratégie à mettre en place pour faire face aux urgences de recrutement, améliorer la qualité de recrutement, diminuer vos coûts, et développer une culture d’entreprise.

– Pour que votre stratégie fonctionne, il faut bien communiquer avec vos employés à propos des objectifs et bien définir la gratification de la cooptation.

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter