Focus sur la dématérialisation

Cela fait plusieurs années que l’on entend parler de la dématérialisation : factures, billets de train, livres… On retrouve la dématérialisation pour beaucoup d’éléments de notre quotidien. Si la dématérialisation peut en effrayer certains, elle en passionne également d’autres ! Aujourd’hui, intéressons-nous de plus près à cette pratique.

La dématérialisation : ké za ko ?

La dématérialisation est le fait de dématérialiser quelque chose…
Originellement, on parle de la dématérialisation pour les entreprises : elles remplacent les documents physiques en fichiers numériques. Deux types de dématérialisation sont à différencier :

–    la dématérialisation dite « native » : le document original est un document numérique
–    la dématérialisation dite « duplicative » : le document original est matériel et celui-ci est rendu numérique

Cette transformation au sein des entreprises a amené de nouvelles façons de travailler. Par exemple, le scanner a été dépoussiéré et utilisé de manière plus fréquente. De nouveaux outils d’échanges ont vu le jour pour transférer des fichiers, y apporter des annotations sans avoir à passer par la case impression et envoi postal.

La dématérialisation s’est dorénavant répandue dans plusieurs secteurs et elle n’est plus spécifique à l’organisation au sein des entreprises. Vous pouvez accéder à des livres, des billets de train, des places de cinéma, et même des chèques cadeaux dématérialisés (Ah bon ? 😉 ) !

La démat’ au service du développement durable

La dématérialisation bénéficie d’une bonne image auprès des jeunes générations et elle est également appréciée des générations qui n’ont pas grandi avec le numérique grâce à la simplification qu’elle apporte. Pour les personnes qui n’ont pas de contact régulier avec des objets numériques, la dématérialisation semble inutile et une tâche compliquée.

Pourtant, il a été prouvé qu’elle permet de gagner du temps, de simplifier les actions, mais aussi d’éviter de perdre des documents. Prenons l’exemple de l’appareil photo numérique, son arrivée est un élément déclencheur de la dématérialisation globale. Le charme de l’appareil photo argentique existe encore mais il demande du temps : acheter les pellicules, les faire développer, puis la conservation des photographies est limitée (s’abîment, se perdent).

Dès l’apparition de la dématérialisation la question du développement durable a été abordée. Deux écoles s’opposent : ceux qui pensent qu’elle participe à augmenter la consommation énergétique, et ceux qui pensent qu’au contraire elle contribue de manière active à l’économie des ressources et à la réduction des émissions de CO2, ce qui a été avancé de nombreuses fois.

Les chèques cadeaux dématérialisés Wedoogift

Chez Wedoogift nous proposons des chèques cadeaux 100% dématérialisés. Ainsi, les coûts inhérents à la méthode traditionnelle de fabrication et de distribution des chèques papiers sont supprimés ce qui permet de réduire l’empreinte écologique. En plus d’être positive pour l’environnement, la dématérialisation simplifie la distribution des chèques cadeaux pour les entreprises, et pour les bénéficiaires elle leur promet une utilisation des chèques cadeaux en ligne 7j/7 et 24h/24.

Concernant les bénéficiaires moins à l’aise avec l’informatique nous avons mis en place un service support qui permet leur accompagnement.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici : www.wedoogift.com

À bientôt 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.