Publié le 08/04/2020 · Par charles · CSE / CE

Gestion des bénéficiaires en période de crise pour les CSE

Depuis quelques semaines, la France fait face à une situation exceptionnelle qui demande aux entreprises de s’adapter. Alors comment, en période de crise, le CSE (Comité Social et Économique) peut-il gérer les collaborateurs et faire en sorte de garder du lien entre les salariés tout en préparant l’avenir ?

1. Communication avec les collaborateurs

 

A. La communication avec les salariés

De manière générale, la communication en interne a pour but de tenir informer les salariés et les collaborateurs de l’entreprise. La communication doit permettre une meilleure cohésion d’équipe et favoriser le travail commun.

Avec l’épidémie de Coronavirus qui touche la France, le risque est qu’une grande partie de la communication interne soit oubliée. Les yeux fixés sur cette situation exceptionnelle et les mesures nécessaires, l’employeur et le Comité Social et Économique vont se focaliser sur l’immédiat et les décisions à diffuser, en oubliant parfois de communiquer sur le reste et notamment sur le travail quotidien de chacun.
En effet, une crise sanitaire demande d’écouter davantage les salariés, les collaborateurs et toutes les parties prenantes de l’entreprise et de mettre le dialogue au coeur des priorités.

De plus avec la généralisation du télétravail, comment garder des échanges fluides et un esprit d’équipe entre les salariés ?

 

Informer sur les décisions prises

L’un des éléments clés de la communication interne est d’informer l’ensemble de l’entreprise des décisions prises. D’une part, il est important d’informer durant cette crise sur les gestes barrières tout en diffusant les informations du gouvernement sans pour autant alarmer les salariés. D’autre part, il est essentiel de ne pas oublier de communiquer sur ce qui se passe en interne même si cela ne touche pas cette épidémie.

 

New call-to-action
 

Mettre en place des outils de communication

Nous avons la chance de vivre dans une époque où la technologie est accessible à tous même à distance. Les entreprises peuvent mettre en place un intranet, des groupes whatsapp ou slack, un réseau social interne à côté de l’intranet, beaucoup d’opportunités s’offrent à elles pour gérer la distance physique. Grâce à ces outils conviviaux et collaboratifs, chacun aura la possibilité de s’exprimer et d’obtenir des réponses à ses questions.

 

Garder le lien

Malgré ces outils de communication, il est important de garder du lien entre les salariés avec des moments par visioconférences, des webinars, des conférences téléphoniques, même si cela ne concerne pas le travail.

Pour les représentants du personnel et les différentes personnes chargées de la communication et de la gestion des personnes, il sera important de s’investir, de s’organiser, de communiquer et de savoir écouter.

 

B. La communication officielle des changements pendant la crise

La communication officielle sur les changements doit se faire de manière informative afin de ne pas inquiéter les différents salariés de l’entreprise.

Il est important de se renseigner en amont sur les consignes officielles diffusées par le gouvernement. Cette prise d’informations doit se faire régulièrement pour permettre de diffuser les bonnes informations au bon moment.

Egalement, il est primordial que tous les salariés soient informés des changements liés à l’activité de l’entreprise.

Par exemple, de nombreuses entreprises de chèques-cadeaux dématérialisés ont reporté la date de validité pour les titres-cadeaux et les subventions cinéma expirant prochainement.

Pour que la communication soit la plus efficace possible, il est important de diffuser les informations sur les différents outils mis en place en interne comme :
– l’intranet
– les newsletters interne
– les mails
– le chat de l’entreprise

Si des salariés sont non connectés à tous ces outils, il faudra s’assurer que les informations leur soient bien transmises.

Pour les entreprises implantées dans différents pays, il est important d’adapter le message aux différentes situations locales.

 

2. Prestataire : connaître les changements liés à la crise

 

Tout comme la communication interne avec les salariés et la communication externe avec les clients sont importantes, il ne faut pas oublier la communication avec les prestataires.

Pour que la communication soit la plus efficace et fluide possible, il est important de connaître les impacts de la crise sur les prestataires de l’entreprise.

Pour les prestataires qui proposent des envois postaux à domicile, malgré un retard de livraison, les services postaux fonctionnent normalement.

Cependant, chaque prestataire fonctionne de manière différente en fonction du règlement intérieur et de la politique mise en place par l’entreprise.

Il est important de se renseigner auprès de chaque prestataire afin de savoir si leurs activités continuent et à quels changements faut-il s’attendre.

De fait, avec toutes les informations nécessaires, la communication auprès des clients, des salariés et des entreprises sera totalement transparente et à leur tour, ils auront toutes les informations en main pour procéder à l’achat.

 

3. L’organisation de la fin de crise/après crise

 

Les membres du CSE doivent penser à la reprise d’activité des salariés et réorganiser leur budget annuel afin d’assurer la motivation de l’ensemble de l’entreprise. Ce temps d’activité plus calme peut être une bonne opportunité pour une réorganisation générale et une anticipation du planning.

Une fois de plus, la communication est au centre de cette préparation. Il est important que tous les membres de l’entreprise soit informés et que chacun reçoive les informations nécessaires.

Le but n’est pas de faire des discours optimistes ou de faire preuve de naïveté mais de communiquer sur la réalité des événements afin de ne pas démobiliser les salariés.

Il est important de mettre en place des activités, des conférences, des webinars pour stimuler les salariés. Pour ce faire, il ne faut pas non plus négliger la mise en place une cellule stratégique en plus de la cellule de crise.

La cellule de crise va agir et faire réagir alors que la cellule stratégique va penser à l’après-crise. Pour ne pas passer à côté de quelque chose d’important, il est nécessaire de mettre la crise à profit pour penser au monde de demain en élargissant le champ de conscience de l’entreprise et réfléchir à l’avenir.

 

A retenir :
– Pour garder des échanges fluides et un esprit d’équipe entre les salariés, il est important de maintenir la communication entre tous les membres de l’entreprise.
– Il est important de ne pas négliger la communication externe avec les clients (mailing, site internet, service client..) mais également avec les prestataires afin de communiquer de manière précise aux différents membres de l’entreprise.
– Préparer l’après crise avec des conférences, des webinars et primordial pour se projeter dans l’avenir.

New call-to-action

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter