Publié 18 Juil 2019 · Par paul · Incentive

La cooptation : qu’est-ce que c’est ? Quels sont les avantages ?

Après une démocratisation dans les années 2000, désormais la plupart des entreprises, qu’importe leur taille, mettent en place le processus de cooptation pour recruter leurs futurs talents.

Cette méthode, qui peut être interne ou externe, semble être la solution de recrutement à adopter pour contrer l’instabilité du marché de l’emploi.

Qu’en est-il ? Comment l'intégrer dans votre entreprise ?

 

1. Qu’est-ce que la cooptation ?

 

A – La cooptation une alternative au recrutement traditionnel

Adapté au processus de recrutement, il s’agit de chercher le candidat idéal par le bouche à oreille en contournant les circuits classiques. C’est là une approche directe, des futurs collaborateurs potentiels, qui mise sur le réseau professionnel et personnel de vos employés et pas seulement sur un CV reçu.

La cooptation est basée sur la recommandation et peut être plus efficace grâce à la gratification et la gamification.

 

B – Cooptation VS piston

Le processus de cooptation se distingue du piston de plusieurs manières :

– c’est un procédé légal mis en place par les entreprises ;

– la cooptation se base sur les profils des cooptés et sur leurs compétences et non pas uniquement par rapport aux relations qu’ils possèdent au sein de l’entreprise ;

– cela ne signifie pas obligatoirement l’embauche, mais facilite l’étape de pré-sélection pour les recruteurs. La personne recommandée intègre ensuite le mode de recrutement classique.

 

La cooptation est encore perçue par certains comme une forme de pistonnage. N’hésitez pas à leur prouver le contraire !

 

C – Cooptation interne VS cooptation externe

Le recrutement par cooptation a deux sources possibles : interne et externe.

 

La cooptation interne : oui, mais pourquoi ?

 

Ce moyen de recrutement permet à vos employés d’utiliser leur propre réseau pour recommander des candidats potentiels. Il est utile pour répondre à vos différents besoins :

– l’urgence de recrutement ;

– Un manque de moyens financiers pour recruter ;

– la motivation de vos employés : cela peut agir comme un important levier de motivation pour vos salariés grâce à des gratifications par exemple ;

– développer une culture d’entreprise : permettre à vos employés de devenir ambassadeur de la marque.

 

Une autre alternative de sourcing : la cooptation externe

 

La cooptation externe est utile en cas d’inefficacité de la cooptation interne, soit par manque d’implication de la part de vos employés, soit par manque de ressources dans leur réseau. Cela peut être causé par une mauvaise mise en place et gestion de la cooptation interne. Vous retrouverez nos conseils dans la suite de cet article.

Il existe des plateformes comme Keycoopt ou MyJobCompany qui possèdent des communautés de coopteurs que votre entreprise peut utiliser. De ce fait, n’importe qui peut devenir un coopteur spontané et utiliser son réseau pour publier une de vos offres disponibles sur une de ces plateformes et la diffuser sur les médias sociaux par exemple.

 

Petit conseil : privilégiez la cooptation interne pour accroître la motivation de vos employés et, si vous n’avez pas les ressources nécessaires, mettez en place un processus de cooptation externe !

 

D – Dans quels domaines coopter ?

Les meilleurs talents, voire même LA perle rare, peuvent être à tous les postes de l’entreprise et dans tous les secteurs d’activité. Il faut donc arrêter de penser que la cooptation n’est utile que dans les entreprises grands comptes pour trouver, ou débaucher, les meilleurs cadres.

À quoi bon avoir de bons cadres ou commerciaux si lorsqu’un client vient, il est reçu par une personne de l’accueil peu avenante car elle ne s’épanouit pas, alors que quelque part se cache le candidat idéal dans le vivier de connaissances de vos salariés ?

 

2. La cooptation interne : quels impacts pour votre entreprise ?

 

A – Les chiffre clés du succès

Selon une étude de l’APEC menée en 2018, la cooptation a un rôle crucial dans le recrutement :

42% des entreprises ont recruté via la cooptation en 2017 ;

80% d’économie de temps estimée sur l’étape de présélection.

64% des recruteurs estiment que les meilleures candidatures proviennent de la cooptation Apec, 2018

B – Un intérêt triple :

La cooptation interne a des avantages dans tous les domaines et pour tous les acteurs : l’employeur, le coopteur et le coopté.

 

Pour l’employeur

 

– des embauches plus qualitatives et mieux ciblées : les coopteurs connaissent les qualités et les valeurs des personnes qu’ils recommandent ;

– développer sa marque employeur : un employé qui recommande son entreprise est une personne satisfaite et engagée ;

– avoir accès aux meilleurs talents grâce au réseau de ses employés ;

– un gain de temps et d’argent ;

– des candidats plus proches de la culture de l’entreprise ;

– un turnover de son effectif plus bas ;

– un levier de motivation important ;

 

Pour le coopteur

 

– un sentiment d’appartenance et de fierté : devenir un ambassadeur de son entreprise ;

– un sentiment d’implication dans la croissance de l’entreprise ;

– offrir des opportunités à son réseau et prouver ses compétences de sélection ;

– obtenir une gratification sous forme d’avantages en nature ou autres primes pour récompenser ses efforts et son implication : chèques cadeaux, chèques culture, chèques vacances, primes, voyage ou cadeaux d’affaires etc.

 

Pour le coopté

 

– un meilleur accès à l’emploi ;

– une meilleure intégration ;

– une meilleure vue d’ensemble de l’entreprise et une meilleure compréhension du poste et des attentes de l’employeur.

 

Concrètement…

Charles est à la tête d’un réseau d’enseignes. Face aux problèmes de recrutement et surtout à l’urgence de la situation, l’équipe RH décide de mettre en place une stratégie de cooptation pour le recrutement.

Pour parvenir à impliquer les salariés, Charles et son équipe RH décident de récompenser de 200€ de chèques cadeaux chaque collaborateur qui recommande une personne qui sera embauchée par la suite. Si Maxime recommande Juliette, un talent de son réseau, et qu’elle réussit la suite du processus :

– Charles aura gagné du temps, de l’argent, et aura trouvé le candidat idéal ;

– Maxime aura gagné 200€ de chèques cadeaux et l’estime de ses collaborateurs ;

– Juliette aura trouvé rapidement le poste idéal dans une entreprise ou elle va rapidement s’intégrer.

 

Pas mal non ?

 

3. Comment mettre en place la cooptation au sein de votre entreprise ?

 

A – Bien définir le cadre et l’expliquer

À ce stade on a réalisé l’importance que la cooptation peut avoir dans la recherche de nouveaux collaborateurs, mais comment la mettre en place ? Est-ce si facile ? La réponse est oui, si vous êtes motivé et que vous vous impliquez dans le processus.

 

L’objectif est d’éduquer et de bien communiquer votre manière de faire :

précisez les conditions et les procédures : indiquez qui peut participer, comment faire remonter les candidatures et quelles sont les récompenses perçues à l’issue d’une embauche ;

faites un suivi de la cooptation et ne pas hésiter à relancer vos collaborateurs ;

véhiculez des valeurs fortes et une culture d’entreprise aux salariés pour qu’ils deviennent les meilleurs ambassadeurs.

 

Chaque entreprise peut décider de la forme de sa cooptation et du meilleur moyen de motiver ses salariés. La gamification est l’une des manières les plus efficaces et peut avoir différentes formes : des points de récompense, une mise en avant des “plus beaux recrutements” etc. Vous pouvez faire appel à des consultants de recrutement pour avoir des approches innovantes.

 

B – Motivez vos salariés grâce à des gratifications

Il n’y a pas de secret, la gratification est LA solution pour que la cooptation fonctionne au sein de votre entreprise. Si vous avez une forte culture d’entreprise et un bon système de gratification, la cooptation va devenir le meilleur outil de votre équipe RH.

Mais savez-vous sous quelles formes récompenser vos employés ?

 

Les cadeaux

 

Les cadeaux peuvent être la solution pour votre entreprise car ils peuvent être exonérés du paiement des cotisations et contributions de Sécurité sociale. Pour cela vous avez plusieurs formes de gratifications :

– les chèques cadeaux et les chèques culture : idéal pour laisser la liberté d’usage à vos employés.

– les voyages et les chèques vacances : à l’instar des bons d’achat, il favorisent l’épanouissement des salariés en leur facilitant l’accès aux voyages.

 

Les primes monétaires

 

L’avantage en nature peut être une autre option :

– une prime fixe pour chaque cooptation qui aboutit à un recrutement ;

– une prime variable qui peut varier selon le profil recherché ou celui du coopteur : dépendamment si le poste recherché est un CDI ou un stage par exemple, ou encore si le recrutement est difficile.

 

N’hésitez pas à utiliser des formes de communication variées, démocratisées par la digitalisation, en utilisant des plateformes comme Keycoopt ou tout simplement vos réseaux sociaux afin de diffuser vos offres d’emploi.

 

 

Les points à retenir :

– La cooptation est la solution de recrutement optimale pour recruter rapidement des candidats qualifiés et à moindre coût.

– Coopter ne signifie pas pistonner : il facilite l’étape de présélection du recrutement.

– Les gratifications permettent une mise en place plus efficace de la cooptation.

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter