Publié 21 Avr 2016 · Par florian-boretwedoogift-com · Actualités

Les primaires américaines expliquées par Wedoogift

Ça ne vous aura pas échappé, les primaires se déroulent actuellement aux États-Unis.
Des dizaines d’articles expliquent en détails le fonctionnement des primaires.
C’est pour ça que chez Wedoogift, nous avons décidé de vous aider à y voir plus clair très simplement.

Yes We can primaires américaines

© newsbusters.org
Tout le monde se rappelle de ce slogan de 2008

Comment fonctionnent les primaires ?

Le système américain est très différent du nôtre. Lors des primaires, tous les états américains organisent des élections : ce n’est pas une élection nationale. D’une certaine manière c’est un peu comme les délégués de classe.

Ces élections n’ont pas pour but d’élire le candidat qui se présentera aux élections nationales, mais d’élire les gens qui choisiront le candidat. On les appelle des délégués. En fait on élit des délégués qui éliront les profs qui à leur tour éliront le proviseur de l’école.

Le nombre de délégués en jeu est désigné par le poids démographique de l’État et sa « couleur » ; plus il est important pour un parti, plus il aura de délégués. Enfin quelque chose de compréhensible facilement !

Pour être investi, un candidat doit avoir le soutien d’au moins la moitié des délégués en jeu, soit 2241 chez les démocrates et 1237 chez les républicains.

Chaque État a un mode de scrutin propre.
Certains États ont recours à des « élections classiques ». Parfois tout le monde peut voter, parfois juste les gens du parti concerné. C’est comme ça.

D’autres états ont recours aux caucus. Ces processus ne font appel qu’aux sympathisants du parti et se font généralement à main levée.

On vous passe les détails de vote pyramidale, élections semi-ouvertes et autres « winner takes all » sinon le président aura déjà été élu avant que vous ayez tout compris.

Heureusement, c’est bien plus simple d’utiliser ses chèques cadeaux Wedoogift que de comprendre le système américain !

Non, il n’y a pas que deux candidats

Souvent, il n’y a que deux candidats dont on entend vraiment parler en France : un démocrate et un républicain. Mais pendant les primaires les concurrents peuvent être nombreux.

Cette année il y a deux vrais candidats démocrates qui ont une chance d’être élus : Hillary Clinton et Bernie Sanders, trois républicains : Donald Trump, John Kasich (non non pas haschich) et Ted Cruz et un indépendant : le super-héros Wedoogift. Il serait crédité de 10 % des intentions de vote.

Aux États Unis, si tu n’as pas plein d’argent ou de bons amis qui en ont plein, impossible de faire cinquante campagnes et du coup les primaires c’est compliqué…
Démocratie ou Dollarcratie ? Telle est la question.

Mais il n’y a pas toujours que deux candidats. Il arrive assez régulièrement qu’il y en est d’autres. Certes ils ont peu de chances d’être élu, mais ils existent ! Par exemple en 1968, l’indépendant Georges Wallace avait obtenu 13 % des votes et en 2000 l’écologiste (si si cela existe aussi aux États Unis) Ralph Nader avait obtenu 2,74 % (c’est déjà ça!) des votes.

Sanders ou Clinton ?

© lemonde.fr
Qui préférez-vous ?

Le mot de la fin

On pense souvent en France que démocrate = gauche et républicain = droite.
C’est vrai. Mais en fait c’est faux. Disons que ce n’est pas aussi simple.

Dans les grandes lignes (de loin la nuit) c’est à peu près ça. Mais en pratique c’est plus compliqué.
Les gouverneurs des deux partis font leur petite tambouille pour être réélu et très souvent, mélangent les politiques.

La Californie par exemple (bonjour la Silicon Valley) est un état très libéral, pourtant dans les cinquante dernières années elle a compté dans ses gouverneurs Schwarzenegger, Reagan ou Nixon. Pas les mecs les plus libéraux du monde.

Pour finir, Lincoln (coucou Spielberg) le président qui a abolit l’esclavage, était républicain et son adversaire un bon démocrate. C’est la preuve que rien n’est aussi simple que ce qu’il n’y parait..

Quel que soit le vainqueur, espérons qu’il sera orienté dématérialisation ! Wedoogift a déjà fait savoir qu’un poste de ministre de l’écologie lui suffirait…

Difficile d’expliquer simplement les primaires américaines. On espère que vous y verrez un peu plus clair après avoir lu cet article.
À la fin de l’été, un débat à propos des chèques cadeaux est prévu. Affaire à suivre alors…

  • rosaparks2016
    21/04/2016

    Clair, explicite, un brin d'humour.... Oui, je "vote" Wedoogift !

    Répondre

  • rosaparks2016
    21/04/2016

    Clair, explicite, un brin d'humour.... Oui, je "vote" Wedoogift !

    Répondre

  • rosaparks2016
    21/04/2016

    Clair, explicite, un brin d'humour.... Oui, je "vote" Wedoogift !

    Répondre

  • rosaparks2016
    21/04/2016

    Clair, explicite, un brin d'humour.... Oui, je "vote" Wedoogift !

    Répondre

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter