Publié 05 Sep 2019 · Par paul · Incentive

Parrainage : quelles gratifications accorder à vos clients et prospects ?

Le principe de parrainage est souvent mis en place en interne, pour le recrutement : les salariés recommandent un candidat de leur réseau et sont récompensés en cas de recrutement du profil. C'est ce qu'on appelle la Cooptation. La même logique peut être mise en place pour des opérations de stimulation externe pour motiver vos partenaires commerciaux et votre clientèle.

Quel est l’intérêt du parrainage client ? Quels sont les avantages pour votre entreprise ? Quelles gratifications accorder ?

 

1. Le concept du parrainage client

 

A – Le parrainage client : qu’est-ce que c’est ?

Le parrainage client consiste à récompenser les clients actuels (les parrains), par des cadeaux, chèques cadeaux ou d’autres avantages en nature, lorsqu’ils amènent des nouveaux clients (les filleuls).

Pour être dans la légalité, il faut avant tout définir un règlement pour avoir un cadre de parrainage. Il sert à :

– définir les parties prenantes ;

– délimiter dans le temps l’opération ;

– exposer les conditions d’attribution et de versement des gratifications.

 

Les gratifications peuvent varier en fonction de votre budget et de votre stratégie client. Vous pouvez également choisir de verser une gratification aux filleuls pour qu’ils testent vos produits par exemple.

 

B – Le parrainage client : ça sert à quoi ?

 

Le parrainage client se base sur la recommandation qui provient, la plupart du temps, de clients satisfaits. Il permet d’amplifier le principe du bouche à oreille grâce à une gratification destinée au parrain et parfois au filleul (gratification nominative et non-utilisable par une tierce personne).

Le parrainage est une forme d’incentive externe qui a plusieurs objectifs :

récompenser vos clients actuels pour les fidéliser ;

recruter de nouveaux clients et baisser les coûts d’acquisition ;

faire connaître votre entreprise et/ou renforcer votre image ;

faire tester vos produits et services.

80% des consommateurs français disent faire confiance au bouche à oreille et aux recommandations de leur famille. Étude - Le client influenceur, Agence ETO

C – Transformer vos clients en apporteurs d’affaires

 

Aucune loi ne régit la rémunération entre une entreprise et un client. Toutefois, dans le cas du parrainage, le client parrain peut être assimilé à un apporteur d’affaires. Pour être non assujetti au régime général, vous devez respecter les règles de l’URSSAF

aucun lien de subordination entre l’entreprise et le parrain : le client qui parraine ne doit pas être employé par l’entreprise ;

– un caractère exceptionnel : opération commerciale occasionnelle et non répétitive ;

– un versement financier raisonnable.

Si ces critères sont respectés, la législation du parrainage client peut être identique à celle qui est établie pour les apporteurs d’affaires.

 

 

2. Quelles gratifications pour stimuler le parrainage client ?

 

A – La rémunération financière

 

Une solution attractive

 

Récompenser vos clients en versant une somme d’argent est sans doute la solution la plus attractive pour vos clients et prospects.

Il y a cependant des désavantages à prendre en compte :

– les clients et prospects peuvent être intéressés uniquement par l’aspect financier ;

– cela peut être coûteux pour l’entreprise.

 

Le cadre fiscal

 

Cette gratification connaît la même réglementation fiscale qu’un complément de revenu. L’émetteur est soumis à la même législation et aux mêmes cotisations et contributions sociales.

Ces primes, si elles sont versées en numéraire, sont à déclarer en bénéfices non-commerciaux. Code des impôts - article 12

Il n’y a pas de texte pour réglementer les gratifications du parrainage client, mais il existe des lois qui encadrent la relation entre une entreprise et un client apporteur d’affaires. L’entreprise doit donc récompenser par une somme raisonnable, de manière exceptionnelle et ne pas avoir de lien de subordination avec le bénéficiaire.

La loi impose aux bénéficiaires de déclarer fiscalement les primes reçues. Si le montant total est supérieur à 1200€ TTC par an, le bénéficiaire va devoir les indiquer sur sa déclaration de revenus de l’année suivante.

 

B – Les chèques cadeaux

 

Une solution flexible pour les bénéficiaires et avantageuse pour l’entreprise

 

Le chèque et la carte cadeaux présentent de nombreux avantages pour l’entreprise et pour les bénéficiaires. Ces solutions sont faciles à mettre en place : il vous suffit de contacter une société spécialisée en émission de chèques cadeaux comme Wedoogift.

Le chèque cadeau est l’incentive idéal pour vos clients. En effet, ils vont pouvoir dépenser leur dotation comme ils le souhaitent, en fonction de leurs intérêts et sans contraintes (dans l’enseigne de leur choix).

Cette gratification est bien moins restrictive qu’un cadeau ou qu’un bon d’achat imposé et est avantageuse fiscalement.

 

Le cadre fiscal

 

La remise de chèques cadeaux ne nécessite aucune action légale de la part de l’entreprise et du parrain tant que les critères URSSAF sont respectés : aucun lien de subordination, un versement occasionnel et modéré.

 

 

Les points à retenir :

– Le parrainage client est basé sur la recommandation d’un client actuel auprès d’un nouveau client qui s’inscrit, en échange d’une gratification.

– La législation du parrainage est similaire à celle pour les apporteurs d’affaires si certaines règles sont respectées.

– Le versement de chèques cadeaux est la gratification la plus avantageuse pour le parrainage.

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter