Publié 11 Juil 2019 · Par charles · Incentive

Qu’est ce que la stimulation interne à l’entreprise par l’incentive ?

Depuis son apparition sur notre territoire dans les années 90, le phénomène de l’incentive s’est développé à une vitesse grand V ! 

C'est aujourd’hui un levier fort de stimulation et de motivation en interne bien ancré dans nos mentalités.

Salariés, force commerciale, service RH… 

tout le monde peut être concerné par ces récompenses qui viennent se greffer aux salaires.

 

1. La stimulation interne, c’est quoi ?

 

A – Le concept en quelques mots.

Pour faire simple, la stimulation interne, c’est motiver ses équipes en donnant une gratification lorsqu’ils ont atteint l’objectif fixé.

Par exemple : Nicolas, Solène et Olivier sont des commerciaux dans votre entreprise. Ils avaient pour objectif de faire 10 000€ de vente sur le mois pour développer le CA. Seule Solène a réalisé son objectif, elle gagne 100€ en chèques cadeau !

Si vous voulez un réel succès dans la réalisation des objectifs, n’hésitez surtout pas à motiver vos équipes avec une récompense. Cela leur donnera beaucoup plus l’envie de s’investir et même de se dépasser, donnez leur tous les outils pour réussir à se surpasser !

 

B – Un facteur essentiel de la réussite d’un projet

Il est simple d’entrer dans une pièce, de dire “il faut atteindre 5% de part de marché en plus” et de repartir en claquant la porte. Dans ce cas, il n’est pas garanti que vous trouviez un bon écho parmi vos collaborateurs et qu’ils s’y mettent immédiatement avec le sourire.

La grande majorité des entreprises se sont mises à la stimulation interne tant ce principe est efficace pour avoir des bonnes performances et du fait de son adaptabilité à tous les niveaux.

“Un seul mot d’ordre pour une bonne réussite : l’incentive interne !”

 

C – Une preuve de soutien aux engagements des salariés

La maxime populaire dit “tout travail mérite salaire” mais pour toutes demandes supplémentaires, il n’est pas négligeable de stimuler les cordes sensibles avec un cadeau bonus à la clé (cartes cadeaux, chèques cadeaux, voyages, primes …).

Certains salariés vont forcément vous surprendre, se dépasser eux-mêmes, sortir de leur zone de confort, et même entraîner les autres dans la course à la victoire.

 

2. La stimulation interne, pour qui ?

 

A – Quel intérêt pour l’entreprise ?

Quelque soit votre projet, qu’il s’agisse :

–  d’un challenge commercial,
–  de créer une cohésion d’équipe,
–  de favoriser la cooptation (recommander des candidats) au sein de l’équipe RH ou d’un projet RH,
–  de tester l’esprit d’initiative des uns et des autres, le fait de proposer un argument aux salariés et le meilleur outil de stimulation,
–  d’hackathons.

Cela prouve que vous comptez vraiment récompenser vos salariés pour leurs investissements à venir et que la réussite du projet ne va pas juste bénéficier aux patrons ou aux actionnaires.

« Il n’y a pas de secret, personne n’aime travailler gratuitement ou pour aucune reconnaissance autre qu’un sourire ou une poignée de main ! »

 

B – Quels salariés concernés ?

En premier lieu on pense aux équipes sales/commerciales pour acquérir de nouveaux marchés, mais cela peut aussi être à tous les niveaux et dans tous les services. Voici quelques exemples :

Pour l’accueil ou le secrétariat : félicitez le personnel accueillant pour des actes de Best Practice ou des actions RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), bureaux et accueils propres, bonnes pratiques sécuritaires, tenues impeccables …

Pour les acheteurs : motivez-les à trouver de nouveaux fournisseurs ou à négocier de meilleurs tarifs.

Pour le service client : donnez leur des objectifs de satisfaction client via des retours de questionnaires ou un suivi téléphonique.

Pour le marketing : incitez-les à vous créer des supports et à vous sortir LA campagne de communication pour décrocher un marché ou faire venir de nouveaux clients.

Pour le service RH : vous souhaitez trouver la perle rare à un poste précis ? Vous êtes persuadé que l’un des salariés peut vous le trouver dans son entourage ? Stimulez-les avec la cooptation.

 

C – Et pour vos prestataires ?

Vos équipes ont réussi le pari de réaliser l’objectif dans les temps, voire même en deçà et pour un résultat plus qu’à la hauteur ?

“Alors imaginez la bonne image de respect et de confiance que vous envoyez à vos prestataires extérieurs. Vous pouvez être sûr que vous allez être en haut de leur liste d’entreprises à recontacter pour un futur projet.”

La notoriété et la reconnaissance du travail fourni par son entreprise est un point que personne ne peut négliger de nos jours. Vous y avez accès car vous avez su motiver votre personnel avec l’incentive interne.

 

3. La stimulation interne, comment la réussir ?

 

A – Bien définir l’objectif et les récompenses

Avant toute chose, évidemment, il faut réfléchir longuement à l’objectif et rester cohérent avec la gratification qui va être proposée. Votre but est de stimuler la motivation du personnel, non pas de creuser un déficit. La gamification de la récompense est tout aussi importante que le challenge lui même !

Il est impensable de proposer un week-end luxueux pour 2 personnes ou un voyage de groupe si le but était de ranger les bureaux ou de descendre des cartons à la cave.

 

L’idée à retenir

Vous pouvez aussi tout à fait faire un sondage ouvert ou fermé afin de connaître les goûts et les attentes des salariés pour essayer de mieux cibler le cadeau et partir vers une option qui peut plaire au plus grand nombre.

 

B – Choisir le fonctionnement et la durée du challenge.

Deux autres points importants à bien prendre en considération sont le déroulement et la durée du challenge.

Il est primordial de savoir expliquer le but final, les étapes éventuelles, et comment vont être désignés les gagnants en seulement quelques mots. Si le brief dure une heure, vous allez perdre l’assistance rapidement. Il faut juste préciser les points importants comme notamment :

– Y a-t-il un seul gagnant, ou est-ce l’équipe ou le secteur ?
– Y a-t-il des personnes exclues de la compétition, et si oui, pourquoi ?
– Comment sera calculé le résultat et désigné(s) le ou les vainqueur(s) ?

 

C – Une campagne d’information et de bons supports.

Avant, pendant et après l’annonce, n’hésitez surtout pas à bien communiquer sur l’évènement. Pour cela tout est possible : campagne de mailing, d’affichage, post-it sur le frigo de la cuisine … Usez et abusez des moyens de communication.

Cela va permettre de transmettre l’information si des personnes n’étaient pas présentes au lancement et que tout le monde ait en permanence l’information en tête en tombant régulièrement sur les affiches.

Et surtout, si vous étalez le projet sur plusieurs mois, pensez-bien à très régulièrement faire des piqûres de rappels afin que l’information ne se soit pas trop diluée dans l’esprit des salariés, et surtout de relancer le challenge.

La motivation de départ peut très vite retomber s’il n’y a pas de suivi ou si le salarié pense qu’il est le seul à s’y intéresser.

 

D – Communiquer sur les résultats et les gagnants.

Une fois terminée, il faut alors marquer le coup pour fêter cela, d’autant plus si l’objectif a été atteint.

Une petite cérémonie, même informelle, autour d’un pot et une poignée de main des responsables au(x) gagnant(s) font toujours plus plaisir qu’une liste de résultats sobrement affichée en salle de pause.

 

Que vous soyez une multinationale ou une association, l’incentive pour la stimulation interne de votre structure est facile à mettre en place, très pratique et de plus en plus courant au quotidien.

C’est vraiment la solution à adopter pour tous vos projets, alors qu’attendez-vous ?

 

Les points à retenir :

–  L’importance de l’incentive dans le lancement d’un nouveau projet ou pour arriver rapidement à un objectif.

–  Tout le monde est concerné dans l’entreprise.

–  Bien cibler les besoins et réussir sa communication.

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter