Publié 13 Mar 2014 · Par jerome · Entreprise / PME

Le ticket resto et la carte cadeau dématérialisée : même combat ?

Quels sont les intérêts de la dématérialisation des tickets restaurants, les origines et les intérêts à utiliser une carte qui soit dématérialisée

 

1. La carte cadeau dématérialisée dans le sillage du ticket resto.

 

Les titres restaurants (tickets restaurants, tickets restos ou chèques déjeuner), vont désormais pouvoir prendre une forme papier ou électronique (carte de paiement, application sur téléphone). Ce qui va réduire les souplesses d’utilisation des titres restaurants. Leur utilisation le week-end ne sera, en principe, plus possible et un montant maximum journalier va s’appliquer. Mais en cas de perte, le compte restera crédité et il sera possible de faire opposition.

À la différence de la carte ticket restaurant, la carte cadeau dématérialisée est utilisable le dimanche et les jours fériés. Consommable par tous les salariés cet avantage social est un nouveau moyen paiement et n’entre pas dans les charges et les cotisations sociales. En effet la carte cadeaux dématérialisée est offerte par le comité d’entreprise ou les comité social et économique.

 

2. Pourquoi dématérialiser ?

 

La question mérite d’être posée. Il faut remonter à l’origine du projet de concertation sur la dématérialisation des tickets restaurants pour comprendre les objectifs de ce projet, sous une impulsion politique. Nous pouvons en noter quelques uns :

 

a. Pour les restaurateurs : diminuer les risques et améliorer sa trésorerie

 

Fraude et blanchiment : Il lui faut obligatoirement vérifier un par un les titres. Par le passé, de nombreuses affaires d’imitation de titres restaurants sont sorties dans les médias. Il faut savoir qu’en cas d’encaissement frauduleuse d’un titre, le restaurateur ne se fait pas rembourser.

Vol : Les titres encaissés en version papier sont stockés sous la responsabilité du restaurateur. En cas de vol, il n’a aucun moyen de recourt, sauf s’il est couvert par une assurance ;

Délai : 45 jours en moyenne. 45 jours dans le milieu de restauration qui ne vit pas ses heures de prospérité, c’est long. Dans ce délai, nous comptons le temps pour que le restaurateur décide d’envoyer les titres, qui selon les volumes encaissés varient d’une à quatre fois par mois.

 

b. Pour les particuliers :

 

Plus besoin d’aller chercher ses « tickets resto » tous les mois à la permanence : votre compte sera crédité à distance. Vous pourrez notamment payer votre quote-part en ligne ;

Une carte ça prend toujours moins de place qu’une liasse de titres restaurant ;

Vol : en cas de vol d’une carte, elle peut-être bloquée à distance ;

Les titres restaurant seront limités à 2 par paiement et seulement en semaine : le constat a été fait que les titres restaurants étaient parfois détournés de leurs objectifs. Il pouvaient être parfois utilisés le weekend dans des supermarchés pour du shopping non alimentaire.

 

c. Pour les sociétés émettrices de titres de restaurants :

 

Plus de concurrence n’a pas fait de mal : 4 acteurs historiques qui se partageaient à eux seuls un gâteau important de 700 millions de Titres par an, qui représentent une contre-valeur de près de 5,1 milliards d’euros en 2013 (Chèques Restaurant, Chèques Déjeuner, Ticket Restaurant®, Chèque de table) puis 2 nouveaux acteurs se positionnant comme Wedoogift sur une version dématérialisée (cartes plastiques ou application mobile) Resto Flash et Carte Moneo Resto. Ces deux acteurs ne font d’ailleurs pas partis de la Centrale de Règlement des Titres qui regroupent les 4 acteurs historiques et qui est en charge de rembourser les titres restaurants perçus par les affiliés (restaurants) ;

 

Une modernisation du support : la démocratisation des cartes à puce permet d’améliorer l’utilisation des paiements, d’où la très forte régression du nombre de chèques utilisés par les particulier. La proportion des paiements en France avec un chèque est passée de 32% en 2002 à 18% en 2012 ;

 

L’impact écologique : pour donner un ordre de grandeur 700 millions de titres de 80 × 175 mm sur du papier 80 g/m2 font 784 000 kg. A cela il faut additionner l’impact en C02 dû au transport des titres et des emballages.

 

3. Et la carte cadeau ?

 

Dans le sillage de cette nouvelle tendance, Wedoogift est précurseur pour mettre à disposition une carte cadeau dématérialisée pour les entreprises. Les avantages sont nombreux pour l’ensemble des acteurs : les bénéficiaires, les enseignes partenaires et les entreprises ou les comités d’entreprises.

Nous mettons à disposition 2 plateformes. La première est pour les entreprises : elles peuvent gérer leurs bénéficiaires et personnaliser leurs cartes. La deuxième est pour les bénéficiaires : lorsqu’ils reçoivent les cartes cadeaux, ils décident de dépenser parmi nos 50 partenaires. Nous avons développé un algorithme pointu qui permet de générer les codes valables chez nos partenaires.

 

Les points à retenir :

– La dématérialisation permet d’éviter les fraudes, le stockage trop important et de réduire les coûts de distribution.

– Pour les particuliers la dématérialisation permet une meilleure gestion du budget et une personnalisation de l’offre.

 

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter