Publié le 10/04/2020 · Par charles · Incentive

Gestion des bénéficiaires en période de crise pour l’incentive

Face à une situation de crise, comme celle que l’on vit actuellement, les entreprises doivent réagir et adapter leurs activités en fonction des demandes gouvernementales. L’incentive en interne ou en externe peut grandement contribuer à la réussite de votre entreprise, notamment en boostant votre productivité et vos ventes. Ne vous laissez pas abattre par la situation, nous vous donnons les conseils utiles pour adapter vos opérations, bien communiquer et proposer les meilleures récompenses possibles.

1. Quels types d’opérations mettre en place en cas de crise ?

 

A. L’incentive interne

L’incentive interne sert à motiver ses équipes à atteindre un objectif fixé, grâce à une récompense promise. En effet, il est courant pour les entreprises de mettre en place ce procédé, à travers un challenge commercial, la cooptation, un hackathon, etc.

Cependant, en cette période de confinement, la vie en entreprise est bouleversée, avec un recours au télétravail omniprésent. Peut-on encore utiliser l’incentive pour motiver ses salariés ? Bien sûr ! Il faut cependant adapter les challenges à la nouvelle organisation et établir des nouveaux objectifs plus adaptés. L’incentive va permettre de motiver vos salariés, et notamment booster la productivité de ceux qui travaillent de leur domicile.

Quelques petites astuces :
– Gardez le lien avec vos salariés via des visioconférences par exemple, pour maintenir la motivation.
– Créez des teambuildings avec des activités possibles à distance pour développer la cohésion d’équipe : concours de jeux vidéos en ligne, brainstorming en visioconférence… adaptez-vous au contexte pour entretenir l’esprit d’équipe, et compenser l’annulation d’un séminaire !
– Assurez-vous d’adapter les nouveaux objectifs en fonction du matériel dont disposent vos salariés de chez eux.
– N’hésitez pas à réajuster les objectifs si besoin. En effet, cette situation est nouvelle pour vous, mais aussi pour vos salariés, n’oubliez pas que les objectifs doivent être réalisables.

 

Telecharger-Livre-Blanc-Incentive

 

B. L’incentive externe

L’incentive externe a des objectifs commerciaux. En effet, la stimulation des clients et prospects avec une récompense permet :
– un accroissement de l’engagement de vos clients et prospects, avec un objectif de fidélisation ;
– une amélioration de l’image de marque ;
– un accompagnement pour garantir le bon déroulement lors du lancement d’un produit…

De nombreuses opérations de stimulation externe ont lieu sur le point de vente, avec l’organisation d’événements commerciaux : jeu-concours, échantillons gratuits, réductions, etc.

Cependant, avec ces mesures de confinement, il est bien évidemment déconseillé, voire interdit, de les mettre en place. Nous vous conseillons d’annuler ces opérations et de les reporter à plus tard. Vous pouvez cependant incentiver vos clients et prospects de manière différente.

Quelques petites astuces :
– Les consommateurs vont se réorienter vers les solutions digitales pour acheter, adaptez vos offres et les solutions d’achat.
– Optimisez votre site internet et mettez en place des incentives : livraisons offertes, cadeaux à gagner, chèques cadeaux lors d’un certain montant atteint, etc.
– Facilitez la logistique : achat, livraison, paiement, faites en sorte que le parcours d’achat soit le plus simple possible, pour fidéliser le consommateur.

 

2. Quelle communication adopter ?

 

Il est essentiel d’informer les salariés ou les collaborateurs externes pour les incentiver. En effet, vous ne pourrez pas être présent dans les grandes surfaces ou dans des endroits physiques, vous devez réfléchir à d’autres moyens de communication.

 

A. Avec les salariés de l’entreprise

Vous devez communiquer de manière officielle et audible par tous les salariés de votre entreprise, pour qu’ils comprennent les changements liés à cette nouvelle situation.

Le manager peut bien évidemment réunir ses équipes pour expliquer de vive voix, notamment concernant les challenges commerciaux, mais il existe également d’autres moyens plus simples :
– les newsletters internes ;
– l’intranet ;
– les mails ;
– le chat de l’entreprise.

Vous devez bien sûr adapter votre communication en fonction de la taille de votre entreprise, de votre implantation internationale, mais aussi des équipes concernées par ces incentives.

Vous devez communiquer sur les différents aspects propres à l’incentive :
– les objectifs à atteindre pour être récompensé, qui peuvent changer avec la nouvelle situation. ;
– la récompense possible ;
– la durée du challenge ;
– les résultats et les gagnants.

À noter : n’hésitez pas à multiplier les communications pour maintenir la motivation.

 

B. Avec vos clients et prospects

Comme vous le savez, les méthodes traditionnelles d’incentive externe, comme la présence en grande surface, ne sont pas possibles dans ce contexte de confinement. En effet, comme pour l’incentive interne, il va falloir utiliser des solutions digitales pour la poursuite d’activités de stimulation. Voici les outils à votre disposition :
– les campagnes d’emailing : en mettant en avant une promotion, des chèques cadeaux à gagner, etc.
– les réseaux sociaux : un moyen efficace de fédérer votre communauté, via des jeu-concours par exemple, et assurer le maintien de la communication avec vos clients.

Essayez d’être créatif pour attirer l’attention de l’internaute et l’inciter à s’engager.

À noter : n’oubliez pas de bien communiquer avec vos prestataires pour connaître leur politique et adapter votre collaboration.

 

3. Quelles récompenses choisir en cas de crise ?

 

Récompenser ses salariés, ses clients ou collaborateurs, est la clé de l’incentive. En effet, bien choisir la récompense garantit le succès de vos opérations d’incentive.

Les récompenses habituelles ne vont pas forcément être possibles en cas de confinement : voyage, places de cinéma, séminaires, etc. Voici les alternatives dont vous disposez :
– le cadeau d’affaires : d’une valeur qui doit être inférieure à 69€, il est assez dur à choisir.
– la récompense monétaire : sous forme de virement ou de remboursement, cependant cela peut rapidement être coûteux.
– le chèque cadeau : très apprécié par les bénéficiaires, il représente la récompense qui laisse le plus de liberté.

En cette période d’isolation, les chèques cadeaux dématérialisés représentent la solution adaptée à la situation :
– une distribution en ligne, en quelques clics : pas de contact direct avec le bénéficiaire ;

– la possibilité de dépenser sa dotation sur les sites internet des enseignes, ce qui est pratiquement impossible avec les chèques cadeaux papier.

À retenir :
– En cette période de confinement, vous pouvez lancer des opérations d’incentive adaptées à la situation.
– Vous pouvez adapter les opérations de manière digitale : remplacer un séminaire par des teambuildings virtuels, une présence en magasin par un jeu-concours sur les réseaux sociaux, etc.
– Vous devez communiquer de façon efficace en interne, via l’intranet, des newsletters, un chat, des mails etc. et en externe avec l’utilisation des campagne d’emailing et les réseaux sociaux.
– Le choix de la récompense est également impacté par la situation : les chèques cadeaux dématérialisés peuvent être la solution pour vos opérations.

 

Telecharger-Livre-Blanc-Incentive

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter