Publié le 18/03/2021 · Par charles · Entreprise / PME

QVT et télétravail, qu’est ce que la QVTT ?

Avec le confinement lié à la crise du Covid-19, la pratique du télétravail s'est fortement répandue. Face à la soudaineté de l’urgence sanitaire, un grand nombre d’entreprises a su s’adapter rapidement et mettre en place le télétravail au sein de leurs équipes. Cependant, par manque d’anticipation, les salariés se sont parfois retrouvés dans des conditions de travail difficiles.

A l’heure où ces contraintes sanitaires s’allègent, il est important que les entreprises se soucient davantage de la qualité de vie en télétravail de leurs salariés.

1. Quels sont les impacts du télétravail sur la QVT ? 🏡

 

A. Les risques Psycho-Sociaux

 

La pratique du télétravail a intensifié la charge mentale des salariés, notamment à cause de l’augmentation des flux d’informations à traiter. Avec l’éloignement des collègues et des managers, la communication est devenue quasi exclusivement écrite et a généré, chez les télétravailleurs, un sentiment de pression due à la quantité de messages reçues.

Il s’avère également difficile pour les salariés de marquer une réelle coupure entre le travail et le temps réservé à la vie privée. Cela peut même parfois déboucher sur un désengagement lié au télétravail ou au chômage partiel.

Enfin, le télétravail peut générer une accentuation des risques d’addictions en tous genres. Il faut prêter attention à d’éventuelles consommations excessives d’alcool, de cigarettes et de nourriture pendant cette période du « restez chez soi ». Trois facteurs peuvent être liés à cette augmentation : l’angoisse liée à l’épidémie, la perte des repères, le changement d’habitudes et l’ennui.

Le stress lié au télétravail est donc un facteur important à prendre en compte pour les entreprises. Dû notamment à la surcharge de travail. 

Cependant, les managers ont su faire preuve de reconnaissance vis à vis des équipes pour continuer à les motiver. Pour cela, il est essentiel que les managers apportent des réponses rapides à leur équipe pour créer un sentiment de valorisation.

 

B. La santé physique

 

Faute de poste de travail adapté au domicile des salariés, de nombreuses douleurs liées à une mauvaise posture peuvent survenir. Il est donc important que les employés aient un poste de travail ergonomique à la fois en entreprise, mais aussi chez soi, car les conséquences de douleurs physiques augmentent le sommeil de mauvaise qualité et accroît donc la fatigue. 

Ces douleurs conjuguées à l’anxiété liée à la pandémie créent des conditions de travail peu favorables. De plus, l’ensemble de ces facteurs conduisent à consommer davantage de produits stimulants (café, thé, tabac) en journée, ce qui augmente les risques cardio-vasculaires.

Il y a donc un point de vigilance et de prévention à apporter sur l’impact du télétravail sur ces facteurs de santé.

C. Equilibre entre vie personnelle et professionnelle

 

Le risque que le travail empiète sur la vie privée est souvent présent chez les télétravailleurs. Il est important de bien délimiter l’amplitude d’activité, en respectant les horaires de bureau. C’est pourquoi il est recommandé aux salariés de faire des pauses et d’éviter de déborder le soir ou le week-end.

Autre risque, celui de céder à l’appel des loisirs à portée de main, comme la télévision, ou encore les tâches ménagères. Il faut donc trouver un équilibre pour que cela n’affecte ni la concentration ni la productivité.

Toutefois, une condition pour que la pratique soit viable : s’imposer la même rigueur et le même professionnalisme qu’en entreprise. Enfin, il est important que les proches intègrent l’idée que télétravail ne rime pas avec disponibilité. Pour cela, il est préférable d’avoir un espace bien à soi, au calme, séparé du reste du logement pour pouvoir déconnecter une fois la porte fermée.

 

 

2. Comment repenser le télétravail pour qu’il assure la QVT des salariés à leur domicile ? 🧑‍💻

 

A. Analyser les conditions actuelles du télétravail

 

Afin de répondre aux exigences de l’entreprise et aux attentes des salariés, il convient de mieux appréhender les enjeux du télétravail, par :

– la création d’un comité de projet, pouvant être composé de la direction, des ressources humaines ou encore des représentants du personnel ;

– la sensibilisation au télétravail et à ses risques (isolement social, surcharge de travail, réduction de la frontière vie privée-vie professionnelle, etc.) ;

– la définition des enjeux du télétravail pour l’entreprise (un outil purement organisationnel, une réponse sociale aux problématiques professionnelles, etc.) ;

– le décryptage de l’organisation actuelle du télétravail (salariés éligibles, activités concernées, lieux, rythme et durée, outils disponibles, management actuel, etc.) ;

– la définition d’un périmètre d’évaluation du télétravail (équipes concernées, durée de l’évaluation, méthode d’analyse des résultats, etc.).

 

B. Optimiser les pratiques du télétravail

 

Grâce à l’analyse de la situation et des pistes d’amélioration décelées (notamment concernant la QVT des salariés), l’enjeu reste d’appliquer cette nouvelle organisation du télétravail au sein de l’entreprise. 

Il faut donc que l’entreprise : 

– réunisse le comité de projet pour analyser les propositions d’amélioration et retenir les plus pertinentes ;

– définisse les actions à mettre en place pour rendre le télétravail plus efficace (aménagement du domicile, formation aux outils numériques, etc.) ;

– publie une charte afin de formaliser les nouvelles modalités de l’organisation du travail (activités télétravaillables, salariés éligibles, plages horaires, conditions de mise en œuvre et de suivi, etc.).

 

C. Personnaliser le télétravail

 

Cependant, malgré toutes ces applications, le développement du télétravail au sein de l’entreprise est une démarche qui doit être pensée individuellement. 

Effectivement, les salariés n’ont pas tous les mêmes besoins ni les mêmes attentes concernant le travail à distance. N’étant pas tous dans la même situation (nature du poste, équipements etc.) ils n’auront donc pas les mêmes ressentis vis-à-vis du télétravail. 

L’enjeu pour les entreprises est de travailler davantage sur une organisation du travail à la fois plus libre et plus individuelle. Il faut donc proposer aux salariés le cadre et les outils répondant réellement aux attentes et besoins de chacun d’eux.

Pour que cette démarche soit appliquée, il faut :

– Interrogez ses collaborateurs : durant l’analyse des conditions de travail, il faut déceler les besoins des salariés, notamment en ce qui concerne le rythme du télétravail, les outils nécessaires ou encore les modalités d’organisation.

– Faire des compromis : il faut à la fois tenir compte des attentes des collaborateurs, mais aussi des impératifs de l’entreprise. Il faut que l’organisation soit dans l’intérêt du plus grand nombre. 

– Personnaliser votre organisation : il est important d’adapter l’organisation du télétravail selon chaque salarié. Le management et les outils doivent répondre au rythme adopté individuellement par les collaborateurs.

3. Quelles actions mettre en place au service de la QVTT ? 🚀

A. L’espace de travail

 

L’équipement numérique

Une transition réussie vers le télétravail ne pourra s’effectuer sans un environnement de travail approprié. Aussi, il semble impératif de former en amont les moins familiers aux usages numériques.

Un espace de travail adapté

L’un des plus gros obstacles énoncés par les télétravailleurs est la difficulté à cloisonner efficacement la vie professionnelle au sein du domicile. Travailler dans son salon ou sur son canapé ne sont pas des conditions de travail optimales. Une pièce bureau ou un espace de travail clairement défini sont fortement recommandés. 

Accompagner les équipes dans cette transformation

Encore une fois, tout le monde n’a pas la capacité de s’imposer son propre cadre ou de se fixer des limites. Cette mission d’encadrement devra donc être menée par les managers de l’entreprise.

 

B. La cohésion d’équipe

 

Encourager la cohésion d’équipe

Le travail d’équipe est incontournable en entreprise. Dans ce contexte, le management des équipes prend une place prépondérante. Les entreprises ont de plus en plus recours à des stratégies de motivation reposant sur des challenges internes à l’entreprise. C’est un bon moyen de motiver ses collaborateurs en leur offrant des cadeaux tels que des chèques cadeaux. Le fait d’offrir des chèques cadeaux à ses salariés est un bon moyen d’exprimer sa gratitude en signe d’appréciation du travail effectué et de l’implication fournie dans le devenir de l’entreprise. Cela permet donc d’entretenir leur motivation et leur implication au travail. La qualité de vie au travail (QVT) et en télétravail (QVTT) s’en trouve donc valorisée. 

 

– Établir la confiance

La crise sanitaire a créé une sensation de crainte chez de nombreux salariés. Ceux-ci se retrouvent dans le doute par rapport à l’évolution de leur carrière. Pour que ce mode de travail tienne ses promesses, les chefs d’entreprise et les managers doivent apprendre à faire confiance à leurs collaborateurs, qui ne sont plus physiquement dans l’entreprise et les juger uniquement sur leurs résultats. De leur côté, les salariés doivent s’inscrire dans une dynamique autonome et se discipliner. Les outils technologiques permettent, à juste titre, de poursuivre les échanges et les interactions entre un manager et son équipe.

– Gérer les tensions

La période de confinement peut causer certaines tensions. Or, il est essentiel de gérer les conflits pour que les activités de l’entreprise se déroulent le mieux possible. Mettre en place des questionnaires de satisfaction peut, par exemple, permettre d’anticiper et de traiter au plus vite les éventuels problèmes et désaccords entre les membres du personnel. 

 

C. La conciergerie

Depuis quelques années, plusieurs Startups ont fait le choix de réinventer le monde de l’entreprise en favorisant le bien-être des collaborateurs et la qualité de vie au travail.

La conciergerie d’entreprise est une solution qui permet de mettre à la disposition des collaborateurs des services variés au travail et à domicile afin de booster leur motivation et améliorer leur quotidien. Les services d’une conciergerie digitale peuvent être très divers, ils peuvent aller des prestations quotidiennes, telles que le pressing, la cordonnerie, la livraison des paniers bio jusqu’à la réservation d’une ménagère, d’un baby-sitter ou d’un coiffeur à domicile.

A retenir :

 

– La pratique du télétravail peut parfois faire émerger des problèmes tels que les risques psycho-sociaux ou encore physique chez les salariés.

– Les entreprises doivent appréhender les enjeux du télétravail afin de répondre à la fois aux exigences de l’entreprise mais aussi aux attentes des salariés.

– De nombreuses actions peuvent être mises en place afin d’améliorer la qualité de vie en télétravail des salariés tels que la mise en place d’une conciergerie digitale

Nouveau call-to-action

Pour vous aider, nous avons besoin de connaître votre profil :

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoogift

Me connecter